Cœur de Flandre – Pays de Saint-Omer. Bond démographique, baisse du chômage : de bon augure pour l’attractivité du territoire !

Bonne nouvelle de ce début d’année : la population augmente et reste sur le territoire, le chômage baisse. Des indicateurs INSEE et Pôle Emploi révélés en ce début d’année 2020 et favorables pour la dynamique économique du territoire Cœur de Flandre Pays de Saint-Omer, périmètre d’intervention de l’agence SOFIE.

Entre 2007 et 2017, un peu plus de 6500 habitants sont arrivés dans l’Audomarois. C’est la plus forte hausse démographique du Nord et du Pas-de-Calais. 129 991 habitants selon les derniers chiffres de l’INSEE (contre 123 450 habitants il y a 10 ans) avec une hausse de population de 5,3% loin devant la métropole lilloise et le Littoral. L’Audomarois affiche un solde migratoire positif : on s’y installe plus qu’on ne quitte le territoire.

Dans le cadre de nos missions de promotion du territoire pour attirer les investisseurs et prospects, un autre chiffre pèse dans la balance : avec 2 604 361 habitants au 1er janvier 2017, le Nord demeure le département le plus peuplé de la Région et de France devant Paris et les Bouches-du-Rhône : la Flandre Intérieure compte à elle seule 102.169 habitants.

Enfin, l’embellie côté emplois stimule le contexte économique : le chômage baisse. Au 1er trimestre 2019 il était de 9,8% dans l’Audomarois contre 11% au 1er trimestre 2018. La Flandre Intérieure, avec un taux de chômage de 6,4%, affiche le plus bas taux de chômage de toute la Région, bénéficiant d’un cadre de vie, des emplois de la métropole lilloise sans les inconvénients et des emplois des voisins belges.

Notre territoire attire, les signaux sont au vert pour favoriser les projets !

Sources : INSEE – Pôle Emploi

Share This

Céline Carbonnet